Saturday, September 10, 2005

HE-AAC : Nero Digital vs Coding Technologies

Comme annoncé précédemment, la sortie de Winamp 5.1 coïncide avec la première apparition d'un encodeur doté du mode Parametric Stereo et qui soit intégré à un logiciel de grande diffusion. Winamp (et Coding Technologies, qui licencie cet encodeur au célèbre lecteur audio/vidéo) dame ainsi le pion à Nero Digital sur le terrain de l'innovation technologique.

Le mode de codage Parametric Stereo est une technique assez peu audiophile qui autorise la restitution d'une stéréo approximative tout en consommant très peu de bits. A très bas débits, là où les autres encodeurs se voient contraints d'abandonner la stéréo pour la mono, ou encore de réduire la fréquence d'échantillonnage, les encodeurs équipés du Parametric Stereo permettent de conserver l'essentiel de l'image stéréophonique tout en maintenant une grande quantité d'informations dans les hautes fréquences. A terme, il devient possible d'espérer une qualité que je nommerait poliment de "décente" à 32 kbps en stéréo ou à 64...80 kbps en 5.1 ! Bien entendu, les premières versions n'épuisent jamais le potentiel d'une technique, et il s'écoulera encore du temps avant de pouvoir bénéficier d'encodeurs pleinement optimisés.

La sortie de cet encodeur livré avec Winamp à immédiatement suscité beaucoup d'enthousiasmes. Outre sa rapidité (bien deux fois superieure à l'encodeur rival présenté par Nero Digital), l'encodeur de Coding Technologies est utilisable gratuitement (voir la nouvelles postée plus bas). Qu'en est-il de sa qualité ?

Pour répondre à cette question, j'ai décidé de tester différents encodeurs HE-AAC à 64 kbps et d'y ajouter en regard un encodage à 48 kbps et Parametric Stereo. Sont donc testés :

Coding Technologies “aacPlus v.2” : 48 kbps avec SBR et Parametric Stereo
Coding Technologies “aacPlus v.2” : 64 kbps avec SBR et “Stereo” (non parametric)
Helix “Producer” v. 11.0.0.1897 HE-AAC: 64 kbps avec SBR
Nero Digital aacenc32 v.3.2.0.20 HE-AAC: 64 kbps avec SBR


46 échantillons ont été mobilisés:

25 échantillons de musique instrumentale et vocale ("classique")
15 échantillons de musique variée (rock, pop, jazz...)
6 échantillons extraits de bandes sonores de films



RESULTATS






Pour plus de détails, voir la publication du test sur hydrogenaudio

CONCLUSIONS:


Helix & Winamp 64 kbps sont extraordinairement proches les uns des autres. En réalité, Winamp et Helix/Real profitent tous deux des services de Coding Technologies, qui licencie son propre encodeur à de nombreux éditeurs de logiciels. Et force est d'admettre que cet encodeur HE-AAC est vraiment très performant. Faut-il rappeler que Coding Technologies est l'inventeur du SBR, apparu il y a quatre ans dans un format nommé mp3PRO ? Leur expérience en ce domaine est vraiment payante !

48 kbps HE-AAC avec Parametric Stereo : la qualité est assez proche de celle obtenu à 64 kbps sans Parametric Stereo. C'est une performance remarquable, car de 64 à 48 kbps, ce ne sont pas moins 16 kbps ou 25% de débit en moins - soit une pénurie assez terrible à gérer à de tels débits. Et malgré l'importance de cette amputation, qui se traduit généralement par un effondrement brutal de la qualité, le rendu sonore n'est que modérément affecté. Atout du Parametric Stereo ? Propriétés du SBR ? Le test ne permet pas d'y répondre, puisqu'il m'aurait également fallu opposer un encodage 48 kbps sans Parametric Stereo. A noter un excellent rendu sur les extraits issues des DVD !

Nero Digital AAC est réellement à la traîne! Les défauts induits par le SBR sont criants (grésillements, bruits agglomérés autour des impulsions sonores, pré-écho monstrueux). A aucun moment l'encodeur de Nero Digital ne parvient à séduire. Pire : il est largement inférieur à ses concurrents. Sans parler de sa lenteur. Bref, cet encodeur-là appartient à une génération dépassée, et dans l'espoir d'en voir une nouvelle apparaitre avec Nero 7 je ne peux que suggérer l'utilisation privilegiée de ceux basés sur les travaux de Coding Technologies - qui en plus d'être meilleurs qualitativement sont plus rapides et gratuits (il ne leur manque que la gestion du multicanal).



Plus d'infos sur :
http://www.hydrogenaudio.org/forums/index.php?showtopic=36868

L'AAC en mouvement.

Trois nouvelles avancées sur le front de l'AAC. Par ordre d'importance :


1. Winamp 5.1 / Coding Technologies : "Parametric Stereo" à l'honneur

Winamp 5.1 (astucieusement nommé "surround edition") débarque, et intègre un nouvel encodeur orienté vers les bas débits. Il s'agit de l'aacPlus, qui n'est autre que l'appélation commerciale donné par Coding Technologies à son encodeur HE-AAC.
Cet encodeur présente néanmoins plusieurs atouts:
- il s'agit de la nouvelle extension donnée à l'HE-AAC, nommé HE-AAC v.2
- il est le premier à intégrer le mode de codage nommé Parametric Stereo, redoutable à très bas débits (combien de temps avant qu'un éditeur peu scrupuleux ne parle de "qualité CD" à 32 kbps ?)
- il est utilisable gratuitement avec Winamp, en extraction CD (vitesse bridée à x8) comme en réencodage de fichiers (mp3, lossless...) et sans limitation de vitesse (grâce au transcodeur)
- il est rapide, très rapide (je dépasse les x7 sur mon petit Duron 800 avec le mode Parametric Stereo, lorsque l'encodeur d'iTunes dépasse tout juste les x5 et celui de Nero se traine à x3).


Téléchargeable sur le site de Winamp, en version allégée, normale ou "bonus" (incluant deux titres gratuits: l'un en MP3 et l'autre en multicanal AAC).
Une version payante existe également.


2. Apple QuickTime / iTunes 5.0 : du VBR (ou presque)


Second mouvement sur le front de l'AAC, avec la sortie d'iTunes 5.0 et de QuickTime 7.0 sur Windows, jusque là considéré comme le meilleur encodeur AAC (profil LC) disponible. Mise à jour de l'encodeur, qui supporte - enfin ! - un mode VBR. Déjà excellent en CBR, le VBR permettra-t-il à l'encodeur d'Apple de briguer tous les lauriers ? C'est possible... Déception tout de même : le mode VBR annoncé ressemble davantage à de l'ABR, et semble surtout orienté vers la prédictabilité du débit plutôt que vers celle de la qualité. De fait, l'apport qualitatif du VBR apporté par cette première version semble être très mince.
http://www.apple.com/itunes


3. Nero Digital AAC : une annonce


Troisième mouvement, le moins significatif pour l'instant car simplement annoncé : la sortie de Nero Digital en version 7 (prévue pour le mois prochain) devrait s'accompagner d'une version entièrement refondue de l'encodeur HE-AAC maison. Je rappelle que Nero Digital (alors Ahead Nero) avait été le premier à rendre public un encodeur HE-AAC au courant de l'été 2003. Premier parti, dernier arrivé : l'encodeur Nero Digital dissimule mal son âge face à une concurrence de plus en plus visible (Helix d'abord, puis dBPowerAmp, et maintenant Winamp) et se doit de réagir. Verdict en octobre.



Voilà trois avancées qui devraient permettre à l'AAC de conquérir un peu plus de popularité avec à la clé un meilleur support matériel (baladeurs, JukeBox, platines...).

$2672

C'est le montant final que se partageront les quatre développeurs actuels de LAME, suite à la campagne de dons organisée par Spoon (dBPowerAmp). 1336 dollars ont été données par les utilisateurs et, comme promis, ce montant a été doublé par le célèbre éditeur de logiciel.
Avec le taux de change actuel, cela représente un peu plus de 2000 €, soient 500 pour chaque développeurs. C'est peu par rapport à la somme du travail investi dans LAME, mais cela fera immanquablement plaisirs aux destinataires.